Tournage #2

 

Tournage bis bis - 2014

Lors des échanges que Florian a eu avec l’équipe du tournage, il est apparu qu’un moment important du film allait être un truc autour du relais, d’une compétition de relais. Il a alors suggéré aux membres de l’équipe de venir me voir pour me poser toutes les questions leur permettant de mieux aborder le tournage.

* Il y a d’abord eu l’observation par l’équipe du tournage, un jeudi soir, de nos cadettes [Coralie Gassama, Emilie Bourdon, Coline Rouland, Estella Zounga] qui se préparaient pour un 4×100, à la recherche d’une qualification pour les France. En clair, observation de passages techniquement maîtrisés, élaborés, pas trop du genre de ceux qu’on obtient avec des débutants! Nous avons eu un échange intéressant, sur les techniques de transmission, la mise en place, le matériel, le jugement, le kif ressenti quand un passage est réussi, la confiance qu’il faut avoir envers ses partenaires, etc…

* Puis, le samedi 28 juin, j’ai eu le matin un petit groupe de jeunes filles [benjamines-minimes], qui devaient jouer des scènes dans une compétition de relais. J’ai découvert le groupe le matin même, et ma mission était de les initier, en 2h. J’ai eu le plaisir de retrouver dans le groupe des jeunes du club [Sarah Clément, Maïwen Lemaire , Malorie Chéron] avec lesquelles j’avais déjà travaillé, une jeune fille, Clarisse, élève en classe athlé au collège Paul Bert, qui connaissait le relais. Et ensuite 6 ou 7 jeunes filles, complètement débutantes, et pas très très sportives!…

* L’après-midi de ce samedi, des essais de prises de vue de relais ont eu lieu. Avec la voiture magique présentée dans la note précédente, qui suivait à l’extérieur de la piste la course. Le groupe avait été rejoint par Audrey et Octavie Mendy, Cassandra Walla-Kitty, Claire Lewczuk, Lucia Teng, toutes du club]. Il faisait froid, il pleuvait, les filles attendaient pas mal entre les prises [cf la photo!], et le compliqué était de rester à peu près ensemble dans le champ de la caméra, tout en courant « pour de vrai », en assurant des passages « crédibles », sur du 4x100m, qui est devenu un 3x100m, en partant de la 2è relayeuse. Les écarts de vitesse entre les initiées et les non-initiées ont un peu perturbé les prises de vue, trop de distance entre coureuses. Et les répétitions de prises les ont bien fatiguées… A été suggéré aux filles de ne pas courir à fond, mais…pas facile!  Octavie a dit « Je sais pas courir pas à fond! »

Ce fut aussi pour nous l’occasion de découvrir l’organisation d’une équipe de tournage, avec la réalisatrice, 1ère assistante de réalisation, le 2è assistant de réalisation, la script, l’habilleuse, plein de gens sur la voiture autour de la caméra, etc…

 

# A suivre!

 

Publicités
Cet article a été publié dans Divers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s