Julot

 

© Gallica/BNF

Jules Ladoumègue, en 1930

 

 

Julot, c’est le surnom de Jules Ladoumègue. Le stade d’athlétisme du Havre porte son nom, mais je serais curieuse de savoir qui sait qui est Jules Ladoumègue!

Pas moi jusqu’à il y a trèèèès peu de temps…

C’est ICIII que je l’ai découvert – 6 records du monde sur 1000 et 2000, médaille d’argent aux JO d’Amsterdam en 1928, sur 1500m. Puis radié par la Fédération parce qu’il avait reçu des sous lors de courses à l’étranger…Autres temps, autres moeurs…

Sa fiche Wikipedia est riche. Super intéressante…

Voilà, maintenant, vous savez qui était Jules Ladoumègue!

Publicités
Publié dans Histoire de l'athlétisme | Laisser un commentaire

En jaune

 

 

Dimanche 9 décembre 2018, le club organisait le traditionnel cross Alain Lavaut, au parc de Trangis à Evreux. Nous étions au lendemain de « l’acte IV des gilets jaunes », et ça blaguait un peu autour du fait que les gilets jaunes, ça fait des années que c’est l’équipement de nos bénévoles sur les parcours de cross.

Cette année, Johann Rault, blessé, a troqué sa tenue de coureur pour celle de bénévole, équipé de la parka super chaude aux couleurs du club, de notre équipementier « Macron » 😉 , de son gilet jaune et de son célèbre petit mégaphone pour encourager les copains/copines, et a posé en clin d’oeil à cet acte IV.

Peu de temps après, lors d’une des émissions de Thierry Ardisson le samedi soir, un échange entre une dame gilet jaune et une députée de notre département, Claire O’Petit dont la permanence avait été vandalisée par des gilets jaunes m’a marquée…

La dame gilet jaune expliquait que de se retrouver sur les rond-points leur avait permis de recréer du lien social, la députée a alors évoqué le fait que pour le lien social, il y avait les associations…

Réponse de la dame gilet jaune : « on n’est pas des bisounours »…

Je n’ai pas compris… A t-elle une image du bénévolat associée aux associations caritatives? Se dit-elle que faire des trucs sans être payée, c’est être bisounours?… Je n’en sais rien, et personne n’a creusé sur le plateau de Thierry Ardisson, tout le monde a ri et applaudi…

Nous qui sommes bénévoles dans notre club d’athlétisme, dont un des axes du projet est la mixité sociale, le lien, ne nous sentons en rien être des bisounours… et si cette dame amène son enfant le mercredi dans un club de sport géré par des bénévoles, elle ne devrait pas oublier que sans les bénévoles, le monde associatif/sportif s’écroule…

 

Relire Alexis de Tocqueville

 

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Jeannot, maître crêpier

 

 

Ce que vous voyez là, c’est une des mythiques convocations que faisait Christian Lierville, secrétaire du club de très nombreuses années {à partir de 1960 jusqu’à…??} et qu’il remettait individuellement à chaque athlète. On reconnait son écriture, son style!

J’an avais présenté une autre, ICI, construite sur le même principe : une personne à l’honneur et du texte un peu en méli-mélo. Là, nous avons une convocation pour une étape du Challenge Pouchet, un mercredi de septembre 1996, en nocturne… A cette époque, c’était donc Christophe Bontemps président, Hubert Jaouen alias Jaja vice-président et Hamadou MBaye directeur technique.

Et qui illustre la convocation?! : super Papy qui faisait, déjà!, des crêpes!

Sauf que nous, nous ne l’avons pas {encore} vu avec sa toque!

 

Merci à Florian Leroy* pour le partage de cette convocation!

 

*En photo dans le livre des 100 ans du club, page 143 {sur un 3000m steeple avec Dominique Demion}

Publié dans Histoire du club | Laisser un commentaire

Jaja

 

De gauche à droite : Gilles Delaune – Jaja – Christophe Bontemps – Dominique Demion

Cette photo a été prise en octobre 2017, au club-house. Christophe Bontemps nous avait annoncé une surprise pour la fin de notre réunion technique le 12 octobre 2017, et cette surprise, c’était la visite d’Hubert Jaouen, alias Jaja, parti depuis quelques bonnes années vivre dans le sud-est, après un paquet d’années à Evreux, à aider de nombreuses personnes à avoir leur permis de conduire! Et après de nombreuses années au club. Athlète, coureur « longues distances », il fut également co-président du club avec Christophe Bontemps dans les années 90 et quelques, et sa « signature » était de blaguer à tout bout de champ.

Lorsqu’il est passé nous voir, en octobre 2017, j’avais été très touchée de le voir plutôt joyeux, heureux de nous voir, alors que la maladie le rongeait depuis un moment déjà.

Ce fut un chouette moment. Jaja, très curieux de ce que nous avions mis en place,  était heureux de voir que le club avait tracé une bien jolie route. Rien, rien, rien ne transparaissait de ce qu’il traversait. Impressionnant…Une belle leçon…

Voilà…Il a tenu encore quelques mois, pour quitter cette terre le 12 juillet 2018

Il avait 63 ans ou allait les avoir…

 

Un hommage lui a été rendu lors du 55e cross de la ville de Bagnols-sur-Cèze, le 2 décembre dernier.

 

{on peut « retrouver » Jaja dans le livre des 100 ans du club, en pages 124- 133 – 138 – 156 -171 – 224.

 

Publié dans Adios les amis, Histoire du club | Laisser un commentaire

Dans l’Yonne

 

 

La vie réserve parfois de sacrées surprises…

Le club a reçu en novembre un appel d’une personne qui voulait savoir si nous étions intéressés par deux cadres avec des photos de Roger Rochard. Et l’histoire de ces deux cadres est assez incroyable!

Christelle, que vous voyez en photo avec les deux cadres, vit dans l’Yonne. Dans une brocante de son département, elle a trouvé ces deux cadres, tout d’abord achetés pour être utilisés avec d’autres photos. Finalement, Christelle n’a pas souhaité garder ces deux cadres, mais intriguée par le personnage photographié, elle a mené l’enquête pour découvrir qui était ce personnage. Et grâce aux notes sur le site et le blog, elle nous a trouvés! Et nous a proposé ces deux cadres!

Comment ces deux cadres ont fini dans une brocante de l’Yonne reste un peu mystérieux…Avait-il des proches dans ce département???…Un grand admirateur, une grande admiratrice?…

Ils vont traverser la France et arriver à Evreux. Ils trouveront naturellement une belle place dans notre bureau, et nous enverrons une photo de l’accrochage, et des accrocheurs à Christelle, que nous remercions du fond du coeur!

Roger, on en parle ici – iciiciiciici …

Publié dans Histoire du club | Laisser un commentaire

Victor et Aurélien

 

Aurélien Adélaïde, avec un groupe d’Eveils

 

Victor Moussel, à la gestion d’une épreuve de KidAthlé

Petite battle à distance entre Aurélien et son équipe, et Victor et son équipe, ce qui fait bien sourire Debora Thiery en arrière-plan!

 

2018 se termine, et j’ai un peu de retard sur les publications auxquelles je tenais…

Entre autres : garder une trace du passage de nos services civiques! Aurélien Adélaïde et Victor Moussel ont effectué la saison 2017/2018 à nos côtés, 11è et 12è jeunes en service civique au sein du club, sous le tutorat de Florian Vidal.

Leur mission s’est terminée sans qu’ils aient répondu au fatal questionnaire! { ce qui vous a plu, déplu, surpris, paru difficile, etc…}

Ce dont je suis à peu près sûre, c’est qu’Aurélien* n’oubliera jamais son apport à l’équipe 2 de nos interclubs, et ses performances en perche {2m40}, javelot{40m02} et 4*400m, équipe qui a obtenue la montée en N3!

Victor est toujours toujours parmi nous, athlète {longueur – 400mH} et coach…Y aura p’têt moyen d’avoir ses réponses au fatal questionnaire!

 

*A la base, Aurélien est basketteur,et est now dans le nord de la France…

 

 

Publié dans Histoire du club | Laisser un commentaire

Michel et Isa

 

 

Comme le dit Isabelle Chevallier, dans le texte ci-dessous, dont elle a confié la lecture à sa maman le jour de l’Adieu à Michel Fouchet, jeudi 29 novembre dernier, toutes les occasions étaient bonnes pour que le coach et son athlète se revoient. J’ai {Sophie} pris cette photo lors des France UNSS qui se déroulaient à Val de Reuil en 2012. Isabelle était là, avec une équipe de son lycée de Dijon.

 

« Michel, c’est au printemps 1982, sur le stade d’athlétisme de l’EAC, que je fais ta connaissance. Ne sachant pas trop vers quelles spécialités m’orienter, tu m’as d’emblée, prise son ton aile.

Pendant plus de 14 ans, tu m’as apporté énormément, que ce soit sur le plan sportif ou personnel. Ensemble, nous avons partagé des victoires mais aussi des défaites. Tu étais toujours présent, au détriment souvent de ta vie de famille. Tu as su me procurer des joies indéfinissables, que seul un athlète et son entraîneur peuvent partager et comprendre. Ta présence, ton soutien dans les moments difficiles, tes coups de gueule aussi, m’ont permis d’atteindre mon plus haut niveau.

Tu m’as orienté également pour le choix de mes études. Professeur d’EPS, je ne te remercierai jamais assez pour cette décision. Tu as été de bons conseils.

Après la naissance de mon 2ème enfant, j’ai définitivement arrêté l’athlétisme mais je prenais toujours un réel plaisir à venir te voir. Dans ces moments-là, nous nous remémorions toutes ces années passées et tu me racontais avec enthousiasme la suite de tes rencontres et réussites avec d’autres athlètes. Même pendant ces derniers mois où tu as lutté contre cette maladie, je pouvais voir une petite étincelle qui ne s’éteignait pas.

Passionné, tu as su transmettre ton savoir et ton expérience à beaucoup d’athlètes. Ils t’en sont, j’en suis certaine, reconnaissants, que ce soit Jacques, Philippe, Cathy, Bacary, Mathieu, Lucie, et bien d’autres encore.

Michel, merci pour tout. Tu n’es plus là, la maladie a eu le dessus, c’est injuste, mais tu resteras toujours présent dans mes pensées et dans mon cœur. Isa »

 

 

Publié dans Adios les amis | Laisser un commentaire

Toutes ces/ses couleurs

Jeudi 29 novembre dernier, nous étions rassemblés pour dire au revoir à Michel Fouchet, dans l’église de Navarre, à Evreux. Celles/ceux qui n’ont pu se joindre à nous peuvent découvrir ici le texte que Emmanuel/Manu, son fils, a lu. Merci à lui pour ce beau partage…

Emblème des usines de Navarre

 

« Michel, Foufouch, Papa, nous nous retrouvons ici pour ce dernier salut, là où tout a commencé…

Toi le gamin de Navarre, toi l’enfant d’Evreux, toi l’adolescent qui a usé ses crampons à Cambolle, ses pointes à Jean Bouin et ses runnings en forêt autour de la mare aux biches, tu vas nous quitter là où tu as grandi, là où ta famille, ton frère Yves et tes parents Adrien et Henriette demeurent.

Mais regardons-nous, tous ici réunis! C’est une évidence, ta vie ne s’est pas arrêtée aux limites de ton quartier et de notre cité. Toi, le fils d’ouvrier, tu as cassé les barrières et ta volonté, ton labeur et tes passions t’ont amené à travers le monde. De partout…de Yougoslavie, du Sénégal, de Tchéquie, de Wallis et Futuna, de Nouvelle Calédonie, du Brésil et de toutes les régions de France les soutiens affluent, les souvenirs illuminent et les larmes coulent.

Regardons nous toujours…Du jaune et du gris bien sûr. Les couleurs que tu as portées au quotidien. Toute ta vie dédiée à une entreprise, comme on le faisait à l’époque. Avec fierté et fidélité. Comme ton papa avant toi pour ces usines du bord du quartier…mais ça c’était avant…avant que ces mêmes institutions ne rejettent la valeur des hommes au bénéfice des profits.

Regardons nous encore…du rouge et du blanc, évidemment! Ces couleurs que tu as chéries et portées sous toutes leurs formes et dans tous les rôles. celles de ton club de coeur, l’EAC, tantôt athlète, tantôt dirigeant, tantôt juge et enfin entraîneur. Du bleu blanc rouge aussi, couleurs qu’ont eu l’honneur de porter certains de tes protégés et que tu m’as transmises récemment…

Regardons nous, regardez vous…tout ne fut pas monochrome, surtout pas de noir et blanc…quelle chance nous avons eu, ma soeur Annie-Claire et moi, et évidemment tes petits-enfants Noam, Dehlil, Sacha et Léa…oui, quelle chance d’avoir appréhendé la vie en polychrome grâce à toi…quelle est belle cette vie multicolore dans laquelle tu nous as immergés. Qu’elle est belle cette vie multicolore dans laquelle tu nous as fait grandir! Dans les stades et les gymnases, tous frères!

Du coeur! Du travail! De la fierté! De la fidélité! De la passion! De l’ouverture! des couleurs!

Quelle chance j’ai eu de grandir avec toutes ces qualités qui furent mes tuteurs…

certains pourraient croire qu’il était austère…bougon…intransigeant…taiseux…vindicatif? ceux-là l’avaient sans aucun doute bien mérité!

Il était dévoué, ouvert aux autres, taquin, tolérant et accueillant! Il vous ouvrait la porte, de son intellect, de son coeur et de sa maison! Et si vous étiez honnêtes, vous pouviez y revenir et y rester.

Quelle chance j’ai eu d’apprendre la vie à tes côtés, Papa.

Il savait écouter, conseiller, transmettre.

Quelle chance pour ma soeur et moi d’avoir construit ainsi à ses côté les fondations de notre future passion professionnelle.

Quelle chance j’ai eu de découvrir le chemin vers l’excellence que tu avais déjà foulé, p’tit père.

Quelle chance j’ai eu de grandir sous ton ombre grand homme, bien à l’abri et dans la chaleur de ce foyer.

Quelle chance j’ai eu que vous soyez deux…Qu’à tes côtés soit toujours là Maman, Marie-France, celle vers qui vont toutes mes pensées désormais et que je vous demande de chérir.

Alors, salut Foufouch…merci Michel…Adieu Papa. Prenons toutes ces couleurs et faisons en encore et toujours une lumière. On t’aime. On vous aime. Courage Maman. »

 

 

Merci à Joël Jouan {2è monsieur en partant de la gauche}  pour l’envoi de cette photo

{vous pouvez cliquer dessus pour la voir en plus grand}

Publié dans Adios les amis | Laisser un commentaire

Gilles Rigoulet

 

source

cross du 30-11-1973

Gil Rigoulet

Je n’ai découvert l’existence de ce photographe, Gilles Rigoulet, qu’à l’automne dernier, à l’occasion de cette exposition de photos de rockers, prises à Evreux. Photos diffusées à différents endroits, Les Inrocks, Libération, exposées au 106 à Rouen… Et en farfouillant sur son compte Facebook, j’ai vu cette photo qui ne laisse aucun doute sur l’endroit où elle a été prise! {On reconnait l’IUFM en haut de la colline…}.

Lors d’une conférence sur l’histoire du rock à Evreux, j’ai eu l’occasion de lui demander s’il avait pratiqué l’athlé au sein du club. La réponse est « Oui! » J’ai même, par la suite, trouvé son nom dans le livre des 100 ans du club, page 91, dans la compo de l’équipe d’interclubs de 1973* {au 400 et au 4×400}.

Et il m’a expliqué que c’est l’athlé qui l’a amené à la photographie, le journal La Dépêche lui ayant demandé de couvrir certains événements sportifs. Journal qui a publié vendredi 9 novembre dernier, une longue interview de lui.

 

*avec également Joël Jouan, Jean Beaumer alias Papy, Michel Grgas, Paul Charrier, Jacques Aletti, Michel Firmin, Thierry Bucher, Dominique Lesoeur, Michel Heulin, Michel Coffre, Pierre Lebled, Michel Oursel…pour ne citer que ceux que je connais, que j’ai croisés!

Publié dans Histoire du club | Laisser un commentaire

Coup de ♥

 

Jean Beaumer alias Papy et Floriane Bernard – 2000 ou 2001

Quel bonheur cette photo! Retrouvée par Floriane dans un album familial, photo sans doute prise par Martine, la maman de Floriane. Floriane devait être benjamine. J’ai le souvenir de ses premiers cross UNSS, avec le collège Jean Rostand. On voyait passer Floriane, puis on attendait..attendait…attendait la suite du peloton!

Et Papy a sa « fameuse » tablette!

 

Publié dans Histoire du club | Laisser un commentaire